Cessons de bombarder les enfants de publicités de malbouffe

Les enfants canadiens mangent mal et bougent de moins en moins.

Un enfant sur trois est obèse ou en surpoids et le problème prend constamment de l’ampleur. En effet, depuis 1980 le nombre d’enfants obèses au Canada a triplé.

Malgré tout, les jeunes Canadiens sont bombardés chaque jour de publicités de boissons et d’aliments malsains, sauf au Québec où la publicité qui cible les enfants est interdite depuis 1980.

C’est pourquoi j’ai présenté au Sénat, un projet de loi interdisant toute publicité de boissons et d’aliments auprès des enfants de moins de 13 ans. Il s’agit d’un moment où ces enfants sont particulièrement sensibles à la publicité commerciale et à son influence sur leurs préférences alimentaires et leur consommation d’aliments.

C’est une stratégie publicitaire qui s’est avérée fort efficace, mais à laquelle il faut mettre un terme.

Je siégeais au comité sénatorial qui a récemment publié un rapport détaillé sur l’obésité au Canada où des témoins nous ont expliqué que le système de santé et l’ensemble de l’économie sont déjà surchargés par les coûts associés à l’obésité. Les dépenses connexes en soins de santé et la perte de productivité sont évaluées à plus de 4,6 milliards $ par année.

En tant que conservatrice, j’estime que le gouvernement ne devrait pas s’immiscer inutilement dans la vie des gens et qu’il appartient aux parents d’éduquer leurs enfants. Toutefois, il faut les aider à être en mesure de faire le nécessaire.

Mon projet de loi autorise les messages de santé publique destinés aux enfants, car l’éducation reste encore le meilleur moyen de déjouer les tactiques commerciales et d’inculquer de bonnes valeurs de santé à nos jeunes.

Le choix est évident. Il faut intervenir dès maintenant sans quoi les soins de santé coûteront plus cher aux contribuables plus tard.

Mais surtout, il faut que les Canadiens prennent leur propre santé en main.

Il en va de la santé – et de l’avenir – de nos enfants.

Nancy Greene Raine, Sénatrice et médaillée d’or olympique en ski alpin