La région du Grand Moncton agit!

L’agence de développement économique du Grand Moncton, Corporation 3plus, a mené une mission stratégique aux États-Unis en décembre dernier, suivant l’une des campagnes présidentielles américaines les plus controversées.

La campagne publicitaire ainsi que la mission menée par 3plus dans la ville de New York pour attirer des travailleurs ont fait l’objet d’une couverture médiatique nationale et internationale. La campagne audacieuse et efficace est le type d’initiative qui pousse l’évolution du développement économique dont a besoin le Grand Moncton pour avancer.

Cette campagne était destinée aux travailleurs se trouvant sur le sol américain, quelles que soient leurs origines, qui cherchent peut-être à travailler à l’étranger et qui envisagent le Canada comme un pays où ils pourraient vivre et travailler.

Il convient de noter que les trois municipalités du Grand Moncton, Dieppe, Moncton et Riverview, ont créé la Corporation 3plus en tant qu’entité privée de petite taille, pouvant agir rapidement et indépendamment. L’agence de développement économique peut adopter et a effectivement adopté des positions proactives pour l’avancement de la prospérité économique ainsi se démarquant des municipalités canadiennes concurrentes. 3plus a été conçue pour pouvoir réfléchir et agir en dehors des sphères gouvernementales.

Il ne s’agit pas seulement d’attirer des gens pour pourvoir des emplois, il s’agit également d’attirer des gens ainsi que leur poste.

Compte tenu du contexte politique aux États-Unis, il existe de réelles possibilités d’attirer dans le Grand Moncton des travailleurs américains.

Nous devons continuer d’attirer les travailleurs pour pourvoir les emplois d’ici. Plus importants encore, nous devons attirer des travailleurs ainsi que leurs emplois afin qu’ils puissent vivre et travailler dans le Grand Moncton. En effet, une personne travaillant pour Google dans le domaine des TI peut tout aussi bien exercer son activité professionnelle à Moncton qu’à San Francisco. Il est aussi important d’attirer de petites entreprises telles que des compagnies en TI ainsi que leurs employés, attirant ainsi à la fois des investissements et des personnes.

Est-ce qu’essayer d’attirer des gens de façon proactive envoie un mauvais message aux entreprises que nous tentons d’attirer?

Promouvoir le fait qu’il y ait environ 1000 postes à pourvoir dans le Grand Moncton et que nous agissons pour régler le problème engendre-t-il des craintes chez les entreprises qui envisagent de s’installer dans la région?

La réponse est «non».

Les entreprises qui envisagent de s’installer dans le Grand Moncton ou de s’y développer font bien leurs devoirs et basent leurs décisions sur des recherches poussées. Ces entreprises savent comment s’y prendre. Elles savent qu’il y a environ 145 000 habitants dans la région, que la population active représente environ la moitié de cette population et que le taux de chômage est d’environ 8,9%. (Selon les économistes, un taux de chômage de 5,5% est considéré comme le plein emploi.)

Ces entreprises savent également que tous les grands centres du Canada et des États-Unis ont le même défi. La différence est la suivante: la région du Grand Moncton agit! Elle tente véritablement de chercher des solutions et est proactive dans ces démarches.

Le Grand Moncton a intégré à sa stratégie de développement économique les efforts visant à attirer des travailleurs.

La réussite de la région dépend aussi de sa croissance démographique. Élaborons donc un plan ensemble, fixons un chiffre à atteindre d’ici 2050 et travaillons tous dans ce sens. À plus court terme, mettons l’accent sur l’immigration, la migration interprovinciale ainsi que les multiples occasions qui se présentent.
Eric Mourant
PDG, Corporation 3plus, Moncton