Chapeau aux enseignants de Grand-Barachois

Je lève mon chapeau au personnel de l’École-Père-Edgar-T.-LeBlanc de Grand-Barachois. Après deux ans à faire du tutorat pour aider des élèves à relever leurs défis en français et en mathématiques, à les aider à être fiers d’eux-mêmes malgré leurs difficultés, je désire souligner la belle collaboration des enseignantes de ces jeunes. Je suis très impressionnée par le dévouement de ces professionnelles qui font tout pour assurer l’apprentissage et le bien-être de leurs élèves.

Nous savons tous que la charge d’enseignement est devenue très exigeante. Les programmes sont de plus et plus complexes, ainsi que les méthodes, stratégies et approches proposées.

Chaque enfant ayant sa petite personnalité, quelques-uns, pour ne pas dire plusieurs, présentent des difficultés d’apprentissage ou de comportement.

Je continue d’avoir beaucoup de respect pour la profession que j’ai moi-même exercée par le passé.

Je souhaite que le gouvernement provincial continue à prioriser l’éducation et fournisse les fonds nécessaires pour assurer l’apprentissage de tous les enfants, quels que soient leurs aptitudes, leurs besoins affectifs, sociaux et intellectuels.

Odette Doiron-Melanson
Grand-Barachois