Chacun a droit à sa place au soleil

J’ai visité récemment l’Atelier Seconde Chance de l’organisme communautaire Enviro Plus à Moncton.

J’ai été édifié par la détermination des bénévoles qui y consacrent leur temps à non pas seulement assister la clientèle qui le fréquente, mais à restaurer leur dignité, en étant attentif et en se montrant disposé à participer à leur vie et leur avenir, en procurant une formation bonifiant leur chance d’un retour sur le marché du travail, les accompagnants, les épaulant même à la recherche d’un emploi.

Vous auriez dû voir de vos yeux l’atmosphère dans la salle, le sourire des bénévoles investis d’une mission et les visages reconnaissants et solidaires de ces personnes se sentant soutenues et chez qui on a fait renaître un espoir d’améliorer leur sort. Comme le dit si bien l’adage: «Si vous voulez réellement aider des gens, ne leur donnez pas seulement du poisson, mais apprenez-leur à pêcher!»

Et puisque l’activité principale de cet organisme communautaire réside dans la remise en état de meubles usagés, pensez à eux lorsque le temps sera venu de vous départir des vôtres; ils viendront les chercher. Et si vous êtes de ceux ou celles à la recherche d’une pièce d’ameublement et que votre budget ne le permet pas, ou simplement à flairer une bonne affaire, vous ne pourrez pas trouver ailleurs meilleur rapport qualité-prix. Vous participerez ainsi à cette aventure ambitieuse de donner une seconde chance. Chacun a droit à sa place au soleil.

Serge Saint-Amant
Saint-Antoine