Le programme extra-mural: pourquoi changer?

Le gouvernement provincial nous informe qu’il va privatiser le programme extra mural pour le transférer au privé. L’ancien ministre Boudreau nous disait qu’il n’y aurait pas d’économie, mais le service sera plus efficace. On sait que les sondages indiquent que les patients sont satisfaits à 97%. Le ministre veut améliorer quoi? Un taux de 97% est un niveau de satisfaction presque parfait.

Il n’y a personne qui va me faire croire que le privé va livrer des services supérieurs à ce qui est en place maintenant. Le privé veut dire profit. En privatisant ce système, je suis convaincu que les employés devront allouer un temps spécifique par patient, donc si l’employé n’a pu faire son travail dans le temps requis, ils ou elles devront passer au suivant. Je parle en connaissance de cause, car depuis les 15 dernières années on a recours à l’extra mural et c’est un service professionnel et de haute qualité. Laissons donc ces anges de la santé servir la population vieillissante, car sans leurs bons soins, nous serions vulnérables!

97% de satisfaction, ne l’oublions pas. La perfection n’est pas de ce monde!

 

Gaston Doiron

Rivière du Portage