Nos forêts pour la postérité

M. Brian Gallant, j’étais plutôt optimiste lors de votre arrivée en politique, car vous démontrez alors une énergie de jeunesse.

Hélas, l’érosion de fatigue auprès de personnes négatives de votre entourage a coupé vos élans.

Ce n’est pas de mon habitude de communiquer de façon personnelle aux personnes dirigeantes au gouvernement provincial,mais je m’empresse de souligner mon appui à la lettre de Sophie LeBlanc publiée le lundi 2 octobre dans l’Acadie Nouvelle.

Je vous demande de la lire attentivement et réviser votre perspective face au futur de nos forêts et des conséquences pour l’avenir de nos enfants.

Alice Légère (Campbellton)
Club des ainés Notre-Dame-des-Neiges