Le cannabis, pas si inoffensif?

Il y a plusieurs choses dans la vie que je ne comprends pas, dont la marijuana.

En page 4 de l’Acadie Nouvelle du 2 novembre, on peut y lire ceci: Ottawa investira 36,4 millions $ sur cinq ans pour sensibiliser les gens aux dangers du cannabis.»

Et c’est pourtant le gouvernement du Canada qui rendra la marijuana légale le premier juillet 2018.

Il faut donc en déduire que la mari ou le pot comporte certains dangers pour les femmes enceintes, celles qui allaitent et les personnes qui ont des antécédents de maladie mentale.

On ne peut plus se le cacher. La marijuana constitue un danger pour certains groupes, dont les personnes qui ont eu déjà problèmes de santé mentale. Je le sais d’expérience, je travaille avec cette clientèle depuis plusieurs années.

Plusieurs personnes commencent à consommer de la marijuana pour «graduer» vers des drogues plus fortes, plus puissantes et plus addictives. Et ces gens sont souvent aux prises avec des problèmes de dépendance et de maladies mentales.

Si Ottawa investit autant pour sensibiliser le peuple aux dangers de la mari, il admet que c’est un produit dangereux pour certaines personnes.

Marcel Arseneau
Atholville