Trop d’églises, plus assez de croyants

 

Je viens de lire l’Acadie nouvelle et l’on parle encore des prêtres pédophile et des avocats qui défendent les victimes. Cette semaine à Radio-Canada, c’était l’évêque du diocèse qui a dû se défendre et maintenant en apprend qu’un individu se promenait avec des armes, possiblement pour s’en prendre à l’évêque.

Qui aurait dit 50 ans passés que certains prêtres feraient partie de la ruine du diocèse? Car il faut se le dire, le diocèse est sur le bord de la faillite. Et certaines églises ne valent pas mieux, personne ne roule sur l’or contrairement à ce que certains pensent.

Nous avons 54 Églises dans le diocèse et 12 prêtres pour les administrer, dont deux sont malades, mais ce n’est qu’une partie du problème, la participation aux messes à diminuer alors moins d’argent va dans les coffres et ça coûte cher à maintenir une église. Certaine églises se tournent vers la chasse à l’As pour aider à réparer les églises, mais des églises sans prêtres et fidèles, ça donnent juste des monuments vides.

Pour les actes d’inconduite sexuelle, il me semble que c’est devenu beaucoup trop courant. Dans les media, c’est juste ça que nous entendons, toutes les couches de la société sont touchées comme vous avez entendu dans la dernière année avec les Salvail, Rozon et autres. Personnes n’est à l’abri et l’Église en paye un gros prix.

Armand Paulin
Val-Doucet