Des mesures agressives pour réduire le tabagisme sont nécessaires

Quelle est la principale cause évitable de maladie et de mortalité au Canada? Le tabagisme. Cette semaine a lieu la Semaine nationale sans fumée, ce qui vient nous rappeler que le tabagisme représente toujours notre principal problème en matière de santé publique. Le tabagisme tue 45 000 Canadiens chaque année, et il est responsable de près de 30% de tous les décès dus au cancer.

Si l’on tient compte du nombre de Canadiens qu’il tue, le tabagisme devrait être traité comme une véritable épidémie. Il est largement admis aujourd’hui que l’adoption par les gouvernements de stratégies globales, bien financées et suffisamment soutenues s’avère très efficace en vue d’aider à réduire la consommation des produits du tabac. Alors que la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme (SFLT) arrivera à échéance au mois de mars 2018, nous recommandons fortement que la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, mette de l’avant une nouvelle stratégie agressive, bénéficiant de financements beaucoup plus importants, afin d’atteindre l’objectif d’un taux de tabagisme inférieur à 5% d’ici 2035.

Le Canada a accompli des progrès importants, mais il reste encore énormément de travail à faire. Ce sont les vies d’un grand nombre de Canadiens qui sont en jeu.

Rob Cunningham, analyste principal des politiques
Société canadienne du cancer