«J’ai le droit de me sentir en sécurité dans mon école»

Aujourd’hui, un événement m’a marquée. Un «code rouge» à mon école, l’ESN, à Bathurst. On  pense tous que ces événements arrivent seulement dans les grosses villes et aux États-Unis, mais aujourd’hui ça na pas été le cas.

En ce moment, je suis très en colère, car j’ai le droit de me sentir en sécurité dans mon école. Lorsque l’alerte a été lancée, nous savions que c’était un vrai code rouge par la façon dont le principal l’a communiquée. Oui, je sais, la situation aurait pu être beaucoup plus grave comme en Floride, mais quand même, il y a beaucoup de gens qui avaient vraiment peur.

Mon but n’est pas d’en faire un drame. Ceci ne m’arrêtera pas d’aller à l’école, mais je serai plus sur mes gardes. Je veux quand même souligner que le personnel et la direction ont fait les démarches nécessaires pour assurer notre sécurité, et je leur en remercie.

Sara Boudreau
Élève de 12e année
ESN, Bathurst