Où est la logique?

Durant les quatre dernières années, les libéraux de Brian Gallant ont pris la décision de réduire la protection offerte par les programmes publics.

Une des composantes essentielles de ces programmes publics est le service offert par le Programme extra-mural qui nous donne des soins à la maison après notre sortie de l’hôpital: après une chirurgie, une infirmière viendra à la maison pour changer votre pansement; après un accident, une infirmière vous aidera à la réadaptation. De plus, on vous aidera à trouver les ressources communautaires afin que vous puissiez demeurer le plus longtemps dans votre maison.

Ces services publics sont offerts à tous les citoyens. Les mieux nantis, s’ils le désirent, se tourneront vers le secteur privé. Ce n’est absolument pas une option pour la majorité des citoyens. Il faut encore le répéter, car cela semble être oublié par nos décideurs publics, dans notre province, une personne sur sept est à faible revenu. Ces personnes sont celles qui ont le plus besoin de nos programmes publics, en particulier notre système public de santé.

Que le gouvernement de Brian Gallant fasse don du Programme extra-mural à une compagnie privée comme Medavie Croix-Bleu est incompréhensible. D’abord, comment peut-il justifier donner un service public à une entreprise privée sans au moins avoir passé par un processus de sélection? Comment peut-il justifier donner un service public à une entreprise privée en sachant que les contribuables débourseront plus que si ce service demeurait dans le public? Comment peut-il donner un service public à une entreprise privée lorsque ce service public est performant et soutenu par l’ensemble des citoyens?

C’est à ne rien y comprendre!

Jean-Claude Basque
Moncton