Cessons l’usage des pesticides

Aux élus de Shédiac, je vous écris afin de vous demander de cesser l’utilisation des pesticides dans la ville.

Ces herbicides pour but esthétique nuisent à notre santé et à l’environnement. Le fait d’empêcher la pousse des pissenlits, sources d’alimentation des abeilles, engendre des répercussions redoutables. Les abeilles sont très importantes dans la pollinisation des fruits et légumes.

Plusieurs résidents de Shediac font arroser leur pelouse de pesticides. Avoir un parterre vert est-il plus important que leur santé et celle de leur famille? Nous devons créer un environnement sain pour nous et pour l’amour de nos enfants et des générations futures!

Les gazons et les trottoirs empoisonnés sont extrêmement dangereux pour les enfants qui s’y promènent. Quant aux animaux, ils y subissent des conséquences parfois mortelles. Ils répandent ces pesticides partout; incluant dans les maisons dans lesquelles sont exposées des personnes vulnérables.

L’été dernier, des herbicides furent appliqués sur la pelouse autour de notre hôtel de ville. Ça donne l’impression que nos représentants optent pour un gazon “parfait” au détriment de notre bien-être et celui de l’environnement.

Ces herbicides se propagent dans l’air que nous respirons, s’infiltrent dans la terre où pousse notre jardinage. Ils contaminent l’eau que nous buvons. Le vent et la pluie transportent ces toxines jusque dans les ruisseaux, les rivières, ainsi que dans nos plages. En se répandant dans l’océan, ces polluants attaquent espèces aquatiques et plantes marines.

Des études démontrent que les pesticides posent de sérieux soucis de santé; affaiblissant les systèmes immunitaires et nerveux, engendrant des allergies, l’asthme, l’autisme, le cancer, des maladies hormonales, affectant le liquide amniotique de femmes enceintes! Voilà des faits inquiétants!

Pour conclure, je souhaite qu’il n’y ait plus d’épandage de pesticides dans notre ville.

Josée Dupuis
Shediac