Un virage à 180 degrés

L’an dernier, j’ai participé à un sondage au sujet de mon niveau de satisfaction de notre système de santé provincial. Et je me rappelle très bien qu’à ce moment-là, mes réponses étaient toutes positives.

Mon opinion a beaucoup changé depuis que notre gouvernement a décidé de transférer notre Programme extra-mural aux mains de l’entreprise privée Medavie.

J’ai assisté aux différentes rencontres d’information dans la région à ce sujet où la majorité des personnes présentes étaient contre ce transfert. Je n’ai pas compris la décision de nos élus de nous départir de ce programme apprécié par plus de 95% des patients desservis par le personnel de Vitalité.

On nous a enlevé quelque chose qui fonctionnait très bien pour le remettre à une compagnie qui va coûter plus cher à la province avec des services moindres. Déjà on entend des échos de listes d’attentes plus longues et des services en français moins disponibles et malheureusement une anglicisation de la langue de travail des employés.

En plus de perdre du côté médical, on a perdu des acquis de services dans notre langue maternelle, acquis durement gagnés avec le réseau Vitalité.

Je suis tellement déçue de ce gouvernement que lorsqu’arriveront les élections, je ne sais vraiment pas ce que j’inscrirai sur mon bulletin de vote!

Lucie Babineau
Dieppe