Le Madawaska de 1913 à 2018?!

La récente nouvelle des dirigeants de Brunswick News, selon laquelle ils cesseront de publier les hebdomadaires L’Étoile et Le Madawaska dans les prochaines semaines, contient un semblant de bon sens. Quand on est propriétaire de trois hebdomadaires publiés dans le Nord-Ouest, il paraît logique de vouloir les combiner dans un seul. Après tout, les annonces, articles et reportages se chevauchaient dans les trois publications, sans oublier que la presse écrite est en déclin et que le numérique est en essor.
Cette réalité était encore plus remarquée dans le cas du Madawaska: on devait payer pour sensiblement le même contenu que l’on retrouvait dans les journaux distribués gratuitement. On s’entendra sur le fait qu’un hebdomadaire régional est une nécessité absolue. Qu’il soit distribué gratuitement, c’est encore mieux. L’annonce que c’est Le Madawaska qui serait retiré du marché a toutefois été un choc.
La difficulté avec cette décision de Brunswick News est d’avoir choisi le nouvellement acquis Info Weekend comme journal retenu pour distribution dans la région. Il me semble que Brunswick News réside depuis suffisamment assez longtemps à Edmundston pour comprendre notre degré d’appartenance à notre journal local Le Madawaska.
Celui-ci fait partie de notre ADN, de notre patrimoine, de la culture madawaskayenne depuis plus de 100 ans. Sans être prétentieux: il nous appartient!
Qui plus est, on apprend que Brunswick News, qui dans un élan de prix de consolation du fait qu’ils abandonnent aussi L’Étoile à Grand-Sault, va faire renaître La Cataracte. C’est donc dire qu’ils sont conscients du sentiment d’appartenance qu’une population peut avoir dans le patrimoine de leur fil de nouvelles. Ils ont compris l’importance de redonner aux résidents de la région de Grand-Sault ce qui leur avait été enlevé il y a bien des années. En même temps, ils refont la même erreur ici.
Au Madawaska, on a malheureusement trop l’habitude de laisser faire des décisions qui minent notre identité, qui dérangent qui nous sommes, et qui transforment nos repères. D’accord pour la publication d’un seul hebdomadaire régional, mais il est nécessaire et obligatoire de conserver notre premier hebdomadaire régional en le publiant sous le nom Le Madawaska.

François Angers
Edmundston