Courage aux sinistrés

Les inondations qui ont frappé les régions de Fredericton et de Saint-Jean ces dernières semaines ne laissent certainement personne indifférent. Pour ma part, je ressens un énorme sentiment de sympathie pour ces gens. Certains ont perdu leur maison, tandis que d’autre ont perdu maison et chalet et se retrouvent pratiquement devant rien.

Pour la sécurité et la santé des gens, pour la protection de l’environnement et devant l’ampleur des dégâts, le gouvernement a donc décidé de leur venir en aide. Ils en ont certainement grandement besoin.

On ne parle pas ici d’une tempête automnale avec de forts vents et vagues déferlantes accompagnée de grandes marées. On comprend que ce genre d’intempéries peut causer de l’érosion et des dégâts parfois assez importants. Mais c’est une tempête qui dure le temps d’une tempête. Ce n’est nullement comparable avec les inondations qu’ont subies les gens du sud de la province et qui ont vu, dans certains cas, leurs habitations englouties sous l’eau, pouvant parfois atteindre les sept à huit mètres de hauteur. Et cela pendant des jours voir même des semaines. Je peux à peine imaginer dans quelles conditions ils ont retrouvé leurs biens après le retrait des eaux.

Toutes ces personnes ne l’ont certainement pas eu facile. Difficile de croire que quelqu’un trouverait à redire parce que notre gouvernement a pris la décision de fournir une contribution pour les aider, selon moi, il se devait de le faire.

Armande Degrace Savoie
Maisonnette