Un enjeu électoral très important

Bernadette Landry, dans une lettre récente à l’Acadie Nouvelle, prétend que le Programme extra-mural est devenu un enjeu électoral très important; et il faut lui donner raison.

D’autres enjeux préélectoraux provoquent également des conversations animées, tant dans les cafés que dans les salons. Ce sont les promesses de tous genres du premier ministre Brian Gallant, de ses ministres ou même de simples députés.

J’estime que notre journal rapporte fidèlement les propos de nos élus et même des aspirants libéraux à la législature. Et c’est justement le rôle d’un journal indépendant comme l’AN.

Ce qui m’intrigue d’une certaine façon, c’est le quasi-silence du chef de l’Opposition conservatrice, Blaine Higgs, qui sort peu de sa tanière. Il a certes de bonnes raisons d’agir ainsi devant un gouvernement libéral qui fait des promesses presque partout où il passe.

Et qui a dit il y a bien longtemps que ce sont les gouvernements au pouvoir qui préparent leur propre défaite. Verrons-nous ce scénario le 24 septembre prochain?

Marcel Arseneau
Atholville