Une belle réussite

Une autre belle réussite pour l’École de musique La Fontaine des arts de Tracadie. Après les spectacles des élèves de Gail Leblanc, Gaëtan Desroches et Théo Brideau présentés récemment, c’est à celui des élèves en piano et en flûte de Denise Lebœuf auquel nous avons eu droit samedi soir dernier.

Mettons tout de suite les choses au clair: ce sont des apprentis musiciens qui évoluaient sur la scène devant nous, pas des professionnels de la musique. Il était normal que, la nervosité aidant, quelques notes non désirées et quelques hésitations se soient glissées dans la courageuse interprétation de ces élèves. Mais pas au point de gâter le plaisir que nous avions de les entendre nous interpréter avec une surprenante maîtrise les merveilleuses mélodies du Magicien d’Oz ou des Misérables qui composaient la majeure partie du programme de la soirée. Il fallait voir le petit Donat Cormier (7 ans), haut comme trois pommes, s’avancer sur la scène et s’installer au piano avec une assurance inhabituelle chez des enfants d’un si jeune âge. Autre raison de s’émerveiller: la petite Abby Picard (9 ans) à la flûte irlandaise, instrument dont on peut dire – en exagérant un peu – qu’il était presque aussi gros qu’elle. P

our être juste, il faudrait mentionner tout le monde, mais, faute d’espace, arrêtons-nous au jeu plus assumé des élèves plus âgés: Madeleine Gaudet au piano, Julie Gallien à la flûte et les membres de l’ensemble Flûte en chœur. Merci à Denise Lebœuf d’avoir si bien préparé ces élèves à ce qui – pour eux et elles – devait être un des beaux évènements de leur vie. Merci à la Fontaine des arts non seulement de favoriser la formation musicale de ceux et celles qui deviendront peut-être de futures vedettes, mais également de leur permettre de communiquer leur savoir-faire au public.

Normand LeBouthillier
Caraquet