Forestinfo démasqué

Le conseil d’administration de Stop Spraying New Brunswick félicite L’Acadie Nouvelle pour son reportage sur Forestinfo et, en particulier, comment l’argent des contribuables est utilisé pour disséminer des fausses informations sur la sécurité des herbicides à base de glyphosate qui sont appliqués sur les terres de la Couronne.

Nous sommes en train de déposer une requête en vertu de la Loi sur le droit à l’information et à la protection de la vie privée afin de déterminer combien le gouvernement dépense pour financer cette entreprise de propagande. Quelle que soit la somme, elle s’ajoutera simplement aux 2,8 millions $ de dollars dépensés chaque année pour payer les sociétés forestières afin d’arroser les terres de la Couronne.

Grâce aux excellents reportages comme ceux que votre journal a publiés, il devient de plus en plus évident chez le grand public que le programme d’épandage est indéfendable pour de nombreuses raisons: la santé, le coût et la perte de produits forestiers à valeur ajoutée pour les générations futures. Que le gouvernement gaspille de l’argent des contribuables pour aider à l’industrie de défendre cette pratique est répréhensible.

Il est regrettable que le gouvernement actuel n’ait pas tenu compte de l’opinion des 35 000 personnes qui ont réclamé la fin de l’épandage, et nous espérons que vos lecteurs identifieront les partis politiques qui ont adopté une position anti-glyphosate et votent en conséquence lors des prochaines élections provinciales.

Dr Caroline Lubbe-D’Arcy (Fredericton)
Présidente, Stop Spraying New Brunswick