Retour en force

En bon français, «la SANB is back». J’ai probablement assisté à 40 des 45 assemblées annuelles de la SANB. Celle du 16 juin à Caraquet est parmi les meilleures.

La SANB est redevenue dynamique, talentueuse, articulée et combative. J’admire notre nouveau président Robert Melanson et sa nouvelle équipe, un bon mélange de jeunesse et de sagesse (un petit iota: il n’y que deux femmes et aucun nouvel arrivant).

Les dossiers sont nombreux et variés: la tension monte avec la venue des élections provinciales. Des points sur les «i» et des barres sur les «t» devront être mis: pensons aux privatisations, aux scandales des examens pour les infirmières et les GED, au développement des régions, à la nécessaire municipalisation, au renouvellement prochain des lois provinciale et fédérale sur les langues… et méfions-nous du méchant loup Higgs.

Jamais la SANB n’aura été aussi pertinente et jamais elle n’a été aussi forte. On peut dire qu’un meilleur avenir sourit à l’Acadie du Nouveau-Brunswick!

Jean-Marie Nadeau
Moncton