Le revenant

Il semblerait que Blaine Higgs veut que les qualifications professionnelles passent avant les compétences linguistiques. Avec ce genre de logique, je pourrais être policier au Japon sans connaître la langue. Semblerait que cette forme de logique boiteuse fonctionne seulement au New Brunswick.

M. Higgs fait un clin d’oeil à ses vieux amis coristes et à tous autres malfaisants bigots de la province. Ils vont clapoter en hordes aux urnes. Il n’a pas changé son fusil d’épaule. Sa mire est toujours bien alignée sur les acquis acadiens. Le cancer qu’est la haine d’autrui, la bigoterie et le racisme ne disparaissent pas parce qu’il a fait une petite balade récemment dans le nord du Nouveau-Brunswick. Cette promenade lui aurait ouvert les yeux. Quel miracle! C’est quasiment l’équivalent de la petite marche miraculeuse que saint Paul a fait sur la route vers Damas.

Les temps changent, mais pas le monde. Attendez que je lui annonce qu’il y a aussi des Amérindiens, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des LGBTQ, des MNOPQRS et des ABCDaires. Ouf, il va capoter.

Lorsque les gens qui se disent de bonne foi, ne font et ne disent rien, les bons à rien vont certainement remplir le vide avec leurs démagogies.

Mussolini a dit que tu ne t’empares pas d’un pays d’un coup. Tu le fais comme tu plumes une poule. Une plume à la fois!

Donc, ça va sans dire que j’évite les chemises brunes, les fascistes, les oligarchies, les scorpions, l’Ebola, les kamikazes, les moustiques porteurs du zika, les poulaillers, les lépreux et les coristes.

Oui monsieur!

Joseph A. Cleveland
Tetagouche Nord