Des propos irrespectueux

Mercredi dernier, en passant par Caraquet, je me suis arrêté pour entendre le groupe de manifestants devant le Centre culturel qui attendait pour rencontrer le député Serge Cormier concernant le problème de l’assurance-emploi.

J’ai entendu quelques manifestants défiler au micro pour exprimer leurs préoccupations concernant les nouveaux critères concernant les semaines assurables et le nombre d’heures requises.

Mais ce je que j’ai trouvé déplorable, ce sont les propos de certains manifestants avec des insultes, injures, accusations parfois ponctuées de blasphèmes et même des appels à la démission, envers le député Serge Cormier.

À la suite de ces propos irrespectueux à son égard, ils ont eu l’audace de demander au député Cormier, non seulement de les appuyer dans leur démarche, mais aussi de travailler avec eux à la table de concertation le lendemain pour trouver des solutions. Ça, c’est avoir du culot.

J’ai aussi encore entendu le même discours, ce qui me rappelait le discours d’un ancien député du NPD, «la caisse de l’assurance-emploi appartient aux travailleurs». Il ne faut pas oublier que la majeure partie des cotisations sont payées par les employeurs .

Comme beaucoup de gens, tous les travailleurs saisonniers souhaitent que les critères pour l’admissibilité soient réévalués pour la région, mais je crois qu’ Il faut être réaliste. Le système 10-42 et même le 12-35, comme proposé, je crois que nous devons oublier ça.

Albert Lagacé
Notre-Dame-des-Érables