Gagner le Sud

Ça recommence: «Avenir incertain pour l’urgence de l’hôpital de Caraquet», titre du texte de Sébastien Larocque dans l’Acadie nouvelle du 26 juillet. Le Dr Blanchard commence à s’arracher les cheveux encore une fois. L’urgence est encore menacée de fermeture et nous le croyons. Le Dr Blanchard n’est pas un politicien, mais bien un homme sincère, dévoué et enrichissant pour notre communauté. Merci de nous avoir avisés et pour votre soutien.

Le même scénario, en répétition. Lorsque Camille Thériault était premier ministre et Bernard Thériault ministre; sur la piste cyclable de Caraquet, un médecin de Caraquet m’annonce que l’hôpital pourrait fermer à tout moment. Plus de médecin pour l’urgence, ils sont tous partis. J’étais estomaqué, même si dans le fond, je ne le croyais pas. Vous connaissez la suite.

Dans l’Acadie nouvelle du 28 juillet, le ministre de la Santé, Benoît Bourque, affirme: «L’urgence de l’hôpital de Caraquet est là pour rester».

Je le crois. Il ne veut pas fermer l’hôpital avant les élections. Mais le premier ministre Brian Gallant veut être réélu et les votes ne sont pas dans la Péninsule acadienne, mais bien dans le Sud. C’est pour cela que l’extra-mural a été transféré à Medavie avec des millions en pourboires. La hausse de 4% aux urgentologues des grandes villes – qui excluent ceux qui travaillent en région – est une claque en plein visage aux gens de la Péninsule acadienne et des régions. Vive le Parti libéral! Nous, de la Péninsule acadienne, nous sommes tellement polis qu’on nous marche sur les pieds et on s’excuse, puis on vote libéral!

Comme l’avait si bien dit un ministre libéral sous le gouvernement de Louis Robichaud: il faut garder l’argent dans le Sud si on veut être réélu pour un deuxième mandat. L’Université Sacré-Coeur de Bathurst a été sacrifiée pour la même raison.

Le premier Brian Gallant doit être sanctionné pour nous avoir enlevé nos acquis afin de se faire réélire, en essayant d’acheter les Anglais. Nos députés francophones ne sont pas d’accord, mais sont dans l’obligation de se la fermer. Ça risque de leur coûter assez cher merci.

Isidore Dugas
Caraquet