Mémoire courte?

Visiblement, Isidore Dugas m’agace. Une constance existe dans les histoires qu’il répète sans cesse, elles sont politiquement teintées et très difficilement vérifiables.

Et voilà maintenant que dans une opinion aux lecteurs, il m’accuse d’avoir été l’instigateur de la fermeture de l’hôpital de Caraquet.

M. Dugas voici une petite leçon d’histoire qui, si elle est moins savoureuse que vos vitamines du jour, possède à tout le moins le mérite d’être vraie: l’hôpital de Caraquet est ouvert 1963 par un gouvernement libéral, il est agrandi pour une valeur de 12 millions $ au début des années 1990, toujours par un gouvernement libéral.

C’est encore un gouvernement libéral qui repousse les tentatives de la régie nord-est en 1996 d’y enlever les services de chirurgie et d’obstétrique.

Finalement il aura fallu un autre gouvernement libéral pour sauver in extremis notre hôpital quand les conservateurs l’ont simplement fermé en 2004. Il faut rappeler à la population que M. Dugas avait à l’époque défendu les actions de celui qu’il appelle dans sa biographie son bon ami Elvy Robichaud.

Belle occasion pour vous rappeler, population de la circonscription de Caraquet, que les conservateurs de Blaine Higgs ont dans leur rang des députés ouvertement anti-francophones, et qu’ils sont ceux qui ont fermé l’hôpital de Caraquet.

Bernard Thériault
Caraquet