Cessons de manger de la viande

La décision de ne pas manger de chair animale est de mieux en mieux vue dans notre société. À mon avis, il s’agit d’une approche altruiste, bénéfique pour la santé et qui favorise le respect des animaux.

Il faut tout d’abord noter qu’il est nocif pour le corps humain de consommer trop de cholestérol, puisque 70% du cholestérol est produit par le corps, selon passeportsante.net.

Le reste provient donc évidemment d’aliments. Même si la grande majorité des produits animaux ont un taux élevé de cholestérol, il y a tout de même des produits sans provenance animale qui contiennent du cholestérol.

De plus, la consommation de produits ne contenant pas de matières animales est facile et bénéfique pour la santé.

D’après francetvinfo.fr, ne pas manger d’animaux peut permettre d’éviter plusieurs ennuis de santé, comme les problèmes cardio-vasculaires ainsi que le cancer colorectal. Cesser de consommer de la viande permet aussi de vivre plus longtemps.

Il faut aussi savoir que la population mondiale compte désormais plus de sept milliards de personnes et que son augmentation est directement liée à la demande de nourriture dans le monde.

Selon planetoscope.com, de 60 milliards à 143 milliards d’animaux sont abattus chaque année. Le nombre d’animaux marins tués atteint un nombre sordide de 2740 milliards par année. La consommation de viande devrait atteindre 463 milliards de kilos en 2050.

En cessant de consommer de la viande, on peut contribuer à faire diminuer ces statistiques répugnantes.

Les humains ne peuvent s’entêter à s’empiffrer d’aliments à base d’animaux, car cela leur causera des problèmes. Il est préférable de changer nos pratiques.

Maxime William Duguay (Moncton)
Élève à l’école secondaire L’Odyssée