Questionnons nos candidats

Les élections sont un exercice important de démocratie. Nous considérons l’élection du 24 septembre 2018 cruciale pour les Acadiens, les Acadiennes et francophones de la province, car nous sentons un vent de résistance aux aspirations légitimes de notre communauté.

Nous expérimentons présentement des changements importants qui nuisent à nos institutions publiques et réduisent notre pouvoir d’épanouissement comme peuple. Les élections donnent à une population l’occasion d’influencer l’orientation de sa société. Il faut saisir cette occasion de faire valoir son opinion.

Comme membre de cette communauté acadienne et francophone, nous devons connaître les positions des candidats et candidates qui ont décidé de se présenter pour les différents partis politiques.

Il faut leur demander de se prononcer publiquement sur les enjeux suivants: le retour du Programme extra-mural au secteur public sous la gérance des régies de santé, l’élection de tous les membres du conseil d’administration des régies de santé et l’embauche du PDG par le conseil d’administration, la prise en charge d’Ambulance NB par le gouvernement provincial et sa gestion par les deux régies de santé, et la fin de la privatisation des foyers de soins.

Nous avons besoin de candidats et candidates qui feront progresser la communauté francophone et acadienne et qui défendront notre communauté avant la ligne de parti. Lorsqu’ils viendront à votre porte pour solliciter votre appui, n’hésitez pas à leur demander leur position sur  le maintien des services publics. Faites-leur savoir que vous voterez pour celui ou celle qui saura le mieux défendre les intérêts de notre communauté.

Jean-Claude Basque
Moncton