L’utilisation de la langue française en diminution

Des documents personnels – certains historiques – accumulés en près de 40 ans démontrent que l’utilisation de la langue française diminue constamment à travers le monde. Que ce soit dans le domaine de la radio ou de la presse écrite – où il y a de moins en moins de journaux  et de magazine – cela est malheureusement une réalité. L’internet ne comble pas toutes ses pertes.

Par exemple, saviez-vous que Radio Canada International a débuté ses émissions régulières sur les ondes courtes le 25 février 1945, soit juste avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, et diffusait à travers le monde durant une certaine période en 21 langues incluant le français? Cependant, des coupes budgétaires par le gouvernement fédéral de l’époque a forcé la fermeture de la station le 24 juin 2012.  Des preuves de diminutions de l’utilisation du français à travers le monde j’en possède pour plus de 150 pays. Ce n’est pas rien.

Toutefois, je trouve extrêmement triste d’affirmer que si nous ne prenons pas les moyens nécessaires afin de conserver nos droits linguistiques, notre héritage francophone et nos acquis, la langue française sera en danger. La province du Nouveau- Brunswick ne doit pas devenir la prochaine région à l’échelle mondiale où l’utilisation et les services en français ira en diminution. Soyons vigilants et surtout donnons-nous les moyens de préserver et de promouvoir notre belle langue française, ce merveilleux héritage de nos ancêtres.

Roger R. Roussel
Le Goulet