L’hiver s’en vient

On a une belle voie d’évitement à Tracadie, et ça faisait longtemps qu’on était dû. C’est large et ça permet de désengorger le centre-ville. Ça rend la circulation plus fluide et ça donne un répit aux camionneurs.

Mais les arbustes commencent à pousser de chaque côté, et ça devient dangereux à mon humble avis. Le jour, ce n’est pas si pire, mais les broussailles commencent à être hautes.

La semaine dernière, un orignal est sorti de ces broussailles en soirée et je l’ai aperçu juste à temps. Si ces broussailles avaient été fauchées, je l’aurais probablement vu avant. Il ne m’est rien arrivé, mais il a un réel danger pour tous les automobilistes. On est dans le Nord; ça ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit à ce que ça soit entretenu.

Je demande, par le biais de cette lettre, de voir à ce que ça soit nettoyé avant que quelqu’un se fasse mal ou pire, ne perde la vie. Les responsables des Travaux publics devraient s’assurer à ce qu’une débroussailleuse vient nettoyer les abords de la route, comme ça se fait dans le Sud.

Si j’avais la responsabilité d’y voir, je débuterais du pont de Sheila jusqu’aux limites de Six-Roads. Je ne suis pas ingénieur civil, mais j’utilise ce tronçon de route régulièrement. L’hiver s’en vient, à ce qu’on dit…

Gaston Doiron
Rivière du Portage