Fiers de notre Université de Moncton et confiants en son devenir

Aujourd’hui, au campus de Moncton de l’Université de Moncton, se tient la sixième conférence Acadie 2020 organisée par l’AlUMni. L’Association des bibliothécaires, professeures et professeurs de l’Université de Moncton (ABPPUM) veut profiter de cette occasion pour faire connaître sa vision de l’Université de Moncton et des conditions pour assurer son plein développement.

L’ABPPUM représente environ 300 membres bibliothécaires, professeures et professeurs à temps plein ainsi que près de 500 membres à temps partiel. Depuis 42 ans, notre association travaille à maintenir et renforcer les principes fondamentaux essentiels pour que l’Université de Moncton remplisse sa mission qui consiste à mener l’Acadie vers son plein épanouissement et ce, dans tous ses secteurs d’activité, que ce soit culturel, économique, scientifique ou social.

La mission de notre Université repose sur les trois mêmes objectifs qu’ont les bibliothécaires, professeures et professeurs, à savoir l’excellence en enseignement par l’entremise de programmes d’études de haute qualité, l’avancement des connaissances par le biais de la recherche, et l’épanouissement de notre société par la participation et l’engagement de ses membres aux activités de la communauté.

Ces trois composantes garantissent l’évolution constante de toute institution universitaire digne de ce statut. L’excellence dans l’enseignement permet d’optimiser la préparation de jeunes adultes qui façonneront l’avenir de notre société. La recherche porte son attention sur l’évolution des disciplines et de leurs savoirs. Les relations avec la communauté permettent à l’université d’être à l’affût des défis de notre société.

Le respect de ces trois composantes se transpose dans des cours et des programmes de formation qui répondent aux besoins de la société et à l’évolution des disciplines. Par sa nature même, une université se doit d’être toujours innovante. Ses mécanismes peuvent s’ajuster pour assurer cette innovation, la structure administrative peut s’adapter, mais jamais au prix de dénaturer la mission d’une véritable université.

Les membres de l’ABPPUM sont bien conscients que les budgets pour maximiser leurs objectifs ne sont pas illimités et, en conséquence, ils prônent des pratiques de saine gestion. Voilà pourquoi l’ABPPUM verrait d’un bon œil que soit menée une analyse indépendante des mécanismes institutionnels qui, on l’admet, sont lourds et longs, nuisant du coup à la flexibilité et à l’actualisation de l’institution. Seule une étude menée par une équipe d’évaluation, qui comprend les fondements de la structure universitaire de gouvernance, saura apporter les informations dont on a besoin pour produire d’une façon éclairée les changements appropriés.

L’Université de Moncton est à un moment charnière de son histoire puisqu’en l’espace de quelques mois, la presque totalité des postes de l’équipe de direction sera comblée par de nouvelles personnes. Celles-ci devront réussir à cerner rapidement la particularité de notre Université. Elles devront maîtriser parfaitement les nuances du travail des bibliothécaires, professeures et professeurs, et s’assurer de favoriser la réussite de leur mission qui est aussi celle de l’université. La nouvelle équipe de direction devra être rassembleuse afin qu’ensemble nous puissions avancer et opérer les changements nécessaires en matière de culture organisationnelle. Pour ce faire, nous pensons que ces personnes appelées à diriger notre Université devront posséder le doctorat ou son équivalent et l’expérience requise afin d’être à la hauteur des bonnes pratiques de gouvernance en vigueur dans les meilleures universités canadiennes et dans le monde.

En terminant, l’ABPPUM affirme haut et fort qu’il y a de quoi être fier de notre Université, de ce qu’elle a été et de ce qu’elle est devenue. L’Acadie d’aujourd’hui bouillonne de leaders qui sont passés par elle. L’Université de Moncton rayonne dans toute la Francophonie. Sa notoriété repose sur l’excellence de l’enseignement dispensé, la pertinence et la qualité de ses recherches, les partenariats établis avec les communautés locales, nationales et internationales. Ce qui la fait rayonner, ce sont les personnes qui la constituent et qui vont vivre sa mission dans les trois régions du Nouveau-Brunswick où elle se situe ainsi que ses 50 000 et plus diplômés qui confirment sa raison d’être!

Mathieu Lang, Ph. D.
Président de l’Association des bibliothécaires, professeures et professeurs de l’Université de Moncton