Vol dans un cimetière

Par la force des choses, je dois dénoncer un acte qui est, à mes yeux, dégoûtant et aberrant. Il s’agit du vol de gerbes de fleurs placées sur les pierres tombales au cimetière de Shippagan.

À la suite du décès d’un être cher, plusieurs familles, dont la mienne, déposent des objets, dont des fleurs pour leur rendre hommage.

Quelques jours passés, un membre de ma famille a voulu se recueillir au cimetière et a constaté que les fleurs qu’il avait déposées n’y étaient plus. Déconcerté, il s’est informé auprès de plusieurs personnes qui, à leur grand désarroi, auraient vécu la même expérience.

Selon les ouï-dire du voisinage, la personne ou les personnes qui commettent cet acte odieux se font un plaisir de modifier les arrangements floraux pour ensuite les revendre lors de ventes de garage. Profaner ce lieu sacré pour se remplir les poches. Quel culot!

Il va de soi que cette personne ou ces personnes ont un problème, mais le résoudre au détriment des familles en deuil, c’est inacceptable. Si vous connaissez cette personne, dénoncez-la.

Aux noms des personnes en deuil, n’aggravez pas leur douleur en prenant quelque chose qui ne vous appartient pas.

Sylvie Basque
Dieppe