Les citoyens avant les «contribuables»

J’ai lu la prétendue liste de souhaits des citoyens du Nouveau-Brunswick de Paige MacPherson. Mme MacPherson est la directrice Atlantique de la Fédération canadienne des contribuables, organisation qui supposément défend les contribuables, mais dont les décisions sont prises par un conseil d’administration, qui peut n’être formé que de trois membres. Vraiment?

La liste de souhaits est présentée comme étant celle que les contribuables du Nouveau-Brunswick veulent que le gouvernement Higgs adopte. Premièrement, je me demande qui Mme MacPherson a consulté pour établir sa liste de souhaits.

Lorsqu’on lit sa liste, c’est clair qu’il s’agit de celle dont le monde des affaires a préparé pour faire du lobbying pendant cette élection: lutter contre la taxe sur le carbone, réduire les dépenses et équilibrer le budget, créer une économie ouverte et compétitive et tirer parti des ressources naturelles.

La vraie liste de souhaits des citoyens est tout à fait différente. Les citoyens souhaitent que leur gouvernement leur offre des services publics (santé, éducation, transport, etc.) qui répondent à leurs besoins immédiats et futurs. Les citoyens cherchent un plan pour combattre les changements climatiques afin d’assurer un avenir pour leurs enfants. Les citoyens cherchent des emplois qui offrent mieux que le salaire minimum et ils veulent être protégés dans leur milieu de travail. Les citoyens veulent une vraie lutte contre le fléau de la pauvreté. Les citoyens veulent l’équité salariale dans le secteur privé. Les citoyens veulent un retour économique adéquat de l’exploitation de nos ressources naturelles. Les citoyens veulent réduire l’inégalité qui existe entre les riches et les pauvres. Enfin, les citoyens veulent que tous, y compris les riches, paient leur juste part dans le développement de notre société. Voilà en quoi consiste une vraie liste de souhaits des citoyens.

Jean-Claude Basque
Moncton