Un livre à lire sur le Parti acadien

Il est fascinant de réaliser que des chercheurs extérieurs à l’Acadie réussissent si bien à interpréter notre histoire. Un dernier bel exemple en ce sens est le dernier livre de Michael Poplyansky, professeur à La Cité francophone de l’Université de Regina, intitulé Le parti acadien et la quête d’un paradis perdu, aux Éditions Septentrion. Même si j’ai été très actif au sein de ce parti, j’avais manqué des événements menant à la création du parti entre les années 1969-1972, pendant que j’étais étudiant en France. Donc, au-delà de mes propres souvenirs d’activiste au parti, j’ai appris d’autres dimensions qui ont entouré son histoire.

On est dans une période où plusieurs d’entre nous se demandent s’il ne faudrait pas ressusciter un tel parti aujourd’hui. Je fais partie de ceux et celles qui se questionnent en ce sens.

Le livre des Poplyansky facilite les réflexions à faire sur cette question. Deux seuls reproches: il n’a pas insisté assez sur le rôle que le Parti acadien a joué quant au renforcement et à la consolidation de l’identité acadienne. Par ailleurs, il n’a pas assez insisté sur le rôle que le Père Armand Plourde a joué dans le parti, en ne relevant pas la célèbre phrase d’Armand disant «la manne dans le Sud, et la marde dans le Nord», maxime qui est toujours d’actualité.

Accourez pour lire ce merveilleux livre du professeur Poplyansky!

Jean-Marie Nadeau,
Patriote acadien
Moncton