Une situation déplorable

Mme la maire de Moncton, Dawn Arnold, il y a eu plusieurs articles dernièrement sur la situation des sans-abri à Moncton. Quelles que soient les raisons pour lesquelles ils sont dans la rue – santé mentale, dépression, drogue ou alcool -, c’est une situation déplorable qui doit être abordée.

Il semble que certaines personnes cherchent une manière simple de trouver une solution à ce problème. La Maison Nazareth et la Harvest House ne peuvent accueillir les 120 sans-abri qui souffrent du froid l’hiver.

Pourquoi ne pas utiliser un grand hangar, comme ceux que le CN avait autour de Moncton, s’il y en a encore de disponibles, et le transformer en dortoir qui pourrait abriter 40 ou 50 personnes, selon les besoins, afin qu’elles aient un toit sur leur tête durant les mois d’hiver.

Ces gens auraient besoin de lits, de toilettes, de douches, une cuisinière et des laveuses et sécheuses pour leur linge.

Je sais, ça prend de l’argent, mais c’est surprenant ce qui peut être accompli avec de la bonne volonté et le bon vouloir des politiciens.

S’il vous plaît, faites quelque chose, car il semble que le problème empire.

Rolande Basque
Dieppe