Une (semi-)retraite bien méritée

Le dimanche 25 novembre 2018, 250 personnes étaient rassemblées à Shippagan pour souligner le départ à la retraite du curé Claude Pinet. (Je devrais dire semi-retraite).

Dans tout le bruit d’une existence humaine, Claude Pinet a su faire silence en lui et autour de lui. Dans sa capacité de faire silence, Claude a été un prêtre d’une grande présence, avec ses qualités et ses défauts, comme le soulignait l’une des animatrices du repas festif servi en son honneur.

Depuis mon arrivée à Shippagan, j’ai toujours été émerveillé de voir père Pinet être autant présent dans différents milieux, avec calme, sans oublier son sens de l’humour.

Toutes mes félicitations.

Léon Robichaud, confrère
Shippagan