Un exemple national

Mme la députée Amanda Simard, je suis un Acadien habitant aujourd’hui à Gatineau et ayant habité durant plusieurs années en Ontario. Mon implication communautaire de l’époque m’a permis de vivre pleinement la vitalité de la communauté franco-ontarienne de Sudbury à Ottawa en passant par Lafontaine. Permettez-moi de vous féliciter pour vos récents gestes de courage que j’estime hors du commun.

Les gens engagés qui possèdent des valeurs et des convictions profondes de développement communautaire se donnent la mission perpétuelle d’engendrer, de protéger et de propager l’espoir, la solidification et l’avancement collectifs. Ces leaders se consacrent entièrement à se positionner et à s’allier toujours en focalisant sur le succès de leur collectivité. Je crois que la francophonie ontarienne est extrêmement chanceuse de pouvoir compter sur une militante et une défenderesse de votre calibre. En tant qu’élue et membre du gouvernement, savoir promptement prendre les bonnes décisions dans une tourmente politique et devant des alliés devenus adversaires, et ce, afin de contrer une menace décisive envers l’avenir de sa collectivité n’est pas donné facilement à quiconque.

Au Nouveau-Brunswick, Robert Gauvin, qui a œuvré au Pays de la sagouine durant 19 ans, est le seul francophone de la députation progressiste-conservatrice minoritaire de Blaine Higgs à la suite du scrutin de septembre. Afin que lui et son parti puissent goûter au pouvoir, M. Gauvin a récemment accepté une alliance avec le parti extrémiste de Kris Austin qui prône ouvertement que l’anglais devienne la seule langue officielle de la province. Les différentes scènes politiques provinciales en disent présentement beaucoup sur les vouloirs divergents qui règnent sur les collectivités francophones au pays. Il y a longtemps que le loup a été si proche de la bergerie. Pour le bien de nos collectivités, nous devons cesser d’élire des moutons, mais plutôt élire de bons bergers et de bonnes bergères.

Encore une fois, bravo Mme Simard! Vous êtes un exemple national. L’Acadie et toute la francophonie canadienne ont urgemment besoin de plus d’élues et d’élus comme vous.

Guy Lanteigne,
Gatineau