De la négligence

La situation en obstétrique à l’hôpital Chaleur a débuté il y a environ cinq ans et elle s’est envenimée depuis au point de ne plus offrir ce service essentiel.

Ceci est surtout relié à la négligence du réseau Vitalité qui a fermé les yeux sur le manque d’infirmières seniors et expérimentées et d’obliger ces dernières à faire des périodes de travail de 24 heures et même parfois des 36 heures.Cette situation a mené à beaucoup moins d’enseignements aux jeunes infirmières, qui devaient faire face à des situations très stressantes sans avoir toute l’expérience pour le faire.

Face à cette situation, on n’a pas pris le taureau par les cornes et on a laissé la situation se détériorer. Ceci est en voie d’arriver dans d’autres départements essentiels si on ne demeure inertes comme l’a fait la régie Vitalité dans ce cas en particulier.

Dre Edmonde Gionet
Beresford