Un baromètre financier?

J’ai remarqué que quand l’économie de la province ne va pas trop bien, comme en ce moment, la discussion autour du bilinguisme prend de la vigueur.

On dirait que la discussion autour du bilinguisme est un baromètre de la situation financière

de notre province. Qu’en pensez-vous?

Jean-Louis Boucher
Pointe-La-Nim