Les ambulanciers nous aident, mais qui aide les ambulanciers?

À tous les décideurs de cette province. Les ambulanciers paramédicaux de cette province ont un besoin urgent de reconnaissance, de reclassification et d’ajustement de salaire. Je voudrais être clair, l’argent seul ne va pas tout réparer. Une solution durable passe par la reclassification. Toute autre solution ne serait qu’une solution temporaire, qui ne serait pas bénéfique pour les ambulanciers paramédicaux à long terme.

Le fait d’être reclassés améliorerait le moral, la reconnaissance et placerait les ambulanciers paramédicaux avec l’agent négociateur approprié.

Si les ambulanciers paramédicaux donnent des «soins aux patients», ils sont actuellement classifiés dans la catégorie «personnel de soutien». Il s’agit d’une insulte et d’un important facteur démotivant pour les ambulanciers paramédicaux de la province.

Tout le monde – et je veux dire tout le monde – est d’accord sur le fait que nous devrions être dans la catégorie «soins des patients», y compris les dirigeants de différent parti politique, les députés locaux et le public. Mais il n’y a pas encore eu d’annonce publique du gouvernement concernant la reclassification.

Les travailleurs paramédicaux ont évolué énormément, et ce, particulièrement au cours des 12 dernières années. Ils ont maintenant à faire face à des tâches et responsabilités supplémentaires telles que: intraveineuse, CPAP, électrocardiogramme, intubations ou de l’administration de nombreux médicaments. Et ce, sans compter les nombreuses formations. De plus, année après année, le volume d’appel augmente, augmentant ainsi la surcharge de travail.

Malgré tout, récemment, il a été annoncé que les ambulanciers paramédicaux joueraient un rôle plus important en aidant avec les soins palliatifs à domicile dans la province à partir de 2020. C’est bien, mais pour autant que je sache, il s’agit de soins palliatifs et non de soutien palliatif. Combien de tâches supplémentaires allez-vous ajouter sans même nous reconnaître, et nous reclasser?

Qui prend soin des travailleurs paramédicaux?

Qu’attend le gouvernement?

Lui seul a le pouvoir de corriger l’injustice faite aux travailleurs paramédicaux.

J’espère entendre de bonnes nouvelles concernant le reclassement, car je sais que le gouvernement se réunira à l’Assemblée législative le 19 mars.

Assez c’est assez!

André Jobin
Grand-Sault