Higgs sera-t-il à la hauteur?

Le rôle d’un journal indépendant comme l’Acadie Nouvelle, c’est d’être un bon chien de garde en tout temps pour toute la population de la province et surtout des francophones.

L’éditorialiste François Gravel a brossé un excellent tableau de la situation politique de la province dans son texte bien documenté du journal du 14 mars.

De prime abord, je croyais que ce n’était que des éloges à l’endroit du gouvernement conservateur de Blaine Higgs parce que le titre de l’éditorial disait bien: «Ça va bien pour le PC». Et il ajoutait un peu plus loin dans son écrit que le Parti progressiste-conservateur du NB jouissait de l’appui de 42% des électeurs décidés, selon un récent sondage de la firme Corporate Research Associates.

Le Parti conservateur de la province semble avoir trouvé des éléments de solutions pour calmer les esprits des francophones avec la question des ambulances, des autobus scolaires, l’annulation des Jeux de la Francophonie Moncton-Dieppe en 2021 et même, selon moi, de donner moins de place à l’Alliance des Gens.

Cependant, tout n’est pas rose pour le Parti conservateur de Blaine Higgs. La question du Centre Hospitalier Restigouche demeure une patate chaude et il faudra rassurer la population que cet hôpital offre d’excellents services qu’il faut toujours viser à améliorer. En plus, le Centre provincial d’excellence pour les jeunes doit être complété à Campbellton en dépit de tout ce que disent certaines personnes du sud que nous connaissons bien.

Enfin, le gouvernement de Blaine Higgs doit déposer son prochain budget bientôt et nous pourrions avoir des annonces qui feront mal à notre porte-monnaie. Il a promis de mieux gérer les finances.

Cependant, le peuple attend avec impatience que le Parti libéral se trouve un nouveau chef bilingue pour leur congrès qui se tiendra le 22 juin prochain. Il leur faut un leader capable de rallier les libéraux de toute la province et de remettre ce parti sur la bonne voie, soit sur le chemin de la victoire. C’est un défi de taille!

Marcel Arseneau
Campbellton