Une déclaration choquante

Nous sommes sous le choc en écoutant la ministre du Développement social Dorothy Shephard au Téléjournal Acadie, le 14 mars 2019.

Je cite: «La ministre se dit à l’aise avec le nombre d’employés actuels dans les foyers de soins partout dans la province». Madame la ministre est-elle au courant qu’il y a 3,1 heures de soins subventionnés par 24 heures par résidents, mais il y a certains postes obligatoires connexes aux soins dont les heures de soins directs aux résidents sont de 2,5 heures par 24 heures?

Madame la ministre a-t-elle visité ou participé à une routine dans un foyer de soins?

Les personnes qui arrivent au foyer sont beaucoup hypothéquées, très souvent en grande perte d’autonomie.

Peu de résidents, actuellement dans un foyer de soins, sont encore capables de marcher avec une canne ou une marchette. Les fauteuils roulants sont très nombreux.

Deux heures et demie par résidents par 24 heures pour faire leur toilette personnelle, les habiller, pour certains les nourrir à la cuillère, changer leur culotte d’incontinence, vérifier la santé de leur peau, les changer de positions…

Quand les employés peuvent-ils prendre le temps pour parler aux résidents ?

On doit voir au bien-être des résidents pour qu’ils bénéficient de la meilleure qualité de vie possible.

Nous connaissons tous une personne en foyer de soins, personne n’est à l’abri de cette réalité, notre tour viendra.

Les résidents sont vivants, ils ne sont pas encore morts. Ils ont le droit d’avoir des soins de qualité et vivre dans la dignité.

Je vois souvent les employés au travail, à la course, pas de temps d’arrêter pour réconforter… N’oublions pas que la maladie physique et mentale frappe à tout âge.

Nous visitons notre mère dans un foyer très souvent et nous voyons le travail que les employés accomplissent. Ils ont droit à plus pour le bien-être de nos résidents.

Madame la ministre parle d’argent, moi je parle d’humains.

Plus d’argent ferait tourner la roue, ceci aiderait les employés, le recrutement, la rétention des employés et les soins de qualité pour nos résidents.

Murielle Roy
Beresford

Thérèse Rousselle
Néguac