À Notre-Dame de Paris

Notre-Dame, vous étiez belle. Si belle!

Vous étiez belle et sembliez être éternelle…

Aujourd’hui, nos yeux rivés sur nos petits écrans, nous vous voyons vous consumer par les grandes flammes qui vous enveloppent d’une épaisse fumée.

Le monde entier pleure votre fin incroyable et prématurée malgré votre grand âge.

Votre flèche de 93 mètres vient de s’incliner…

Vous, Notre-Dame, qui avez été ce témoin presque imperturbable de notre histoire, depuis plus de 800 ans.

Depuis ce temps où les hommes et les femmes «regardaient vers le ciel»… et aimaient construire des Cathédrales.

Vous qui avez reçu et accueilli tant d’humains qui, de partout, venaient à vous, avec chacun sa langue, sa culture, ses croyances, ses oraisons, ses demandes et ses remerciements… Ses confidences aussi!

Vous qui n’aviez été ébranlée par aucun séisme, aucune guerre, aucune révolution.

Aujourd’hui, en ce lundi de semaine sainte 2019, c’est le feu qui s’est emparé de vous.

Sans avertissement, sans préavis.

Non pas le feu sacré…

Mais le feu des mortels. Celui qui fait table rase de tout relief!

Celui qui sème le désespoir.

Mais c’est aussi celui qui peut rendre le sol fécond.

Alors, devant le triste spectacle auquel nous assistons, nous voulons croire en votre renaissance.

En votre résurrection!

Marie-Thérèse Seguin
Moncton