Centre de santé du sein: urgence d’agir

Le Centre de santé du sein au CHU Dr.-Georges-L.-Dumont vit au moyen d’un respirateur artificiel.

Ce centre a ouvert officiellement en avril 2015 et depuis il y a eu droit à cinq gestionnaires.
Un tel centre exige des infirmières navigatrices hautement qualifiées en soins oncologiques, soit des connaissances des cancers du sein.

Actuellement les personnes responsables de prendre les décisions concernant l’embauche des infirmières navigatrices ne sont pas conscientes de l’importance de ces exigences pour toute infirmière navigatrice qui intervient auprès des femmes atteintes des cancers du sein.

Nous avons demandé à plusieurs occasions que ces critères soient respectés. Nous suggérons à nouveau que la direction du Centre d’oncologie demande une consultante spécialisée dans les soins des cancers du sein afin d’étudier objectivement le problème existant au Centre de santé du sein et de proposer la solution qui s’impose.

Pour faire rayonner ce Centre de santé du sein, ça prend des connaissances des cancers du sein et de l’expertise afin d’apporter de la crédibilité à l’équipe multidisciplinaire.

Fernande Cantin
Présidente du Comité des femmes survivantes du cancer du sein et ami.e.s.
Dieppe