Conséquences: une télésérie qui promet

J’ai regardé mardi soir à Radio-Canada les deux premiers épisodes de la télésérie Conséquences de Gracia Couturier. Je suis loin d’être une experte, mais la qualité de cette production d’ici m’a franchement impressionnée.

La réflexion que suscite le sujet abordé, la question du consentement aux rapports sexuels, est loin d’être banale et tout à fait d’actualité. La qualité des images et de la musique, le jeu des acteurs, tant acadiens que québécois, le scénario, bref, la qualité générale de cette production mérite d’être soulignée.

Certains leaders acadiens, convaincus que c’est uniquement sur le développement des entreprises et la croissance économique qu’il faut miser pour assurer notre avenir collectif, ont parfois tendance à minimiser le rôle de la création artistique dans notre épanouissement collectif. Or, il se trouve que la création artistique peut aussi faire tourner l’économie, mais au-delà des questions d’argent, elle peut agir aussi comme catalyseur de notre vitalité.

Si nous n’avons jamais la chance de nous voir et de nous entendre dans les médias, c’est comme si nous n’existions pas. Notre présence confirme en quelque sorte notre existence, et lorsque cette présence dans les médias devient source de fierté, cela nourrit notre sentiment d’appartenance et notre estime de soi collective, ce qui a comme conséquence de stimuler notre goût de passer à l’action, de prendre notre place au soleil.

C’est ce que Conséquences a eu comme conséquence pour moi. J’espère que d’autres sauront apprécier le travail de ces artistes à leur juste valeur. Chapeau à Gracia Couturier et à toute l’équipe de production! J’ai hâte de voir le prochain épisode!

Bernadette Landry
Dieppe