Un gouvernement qui dort sur la switch

Je suis vraiment déçu des routes du Nouveau-Brunswick. Nous sommes le 8 juillet et les chemins Val-Doucet, Savoie et Théophile sont toujours remplis de nids-de-poule.

Le ministère des Transports du Nouveau-Brunswick bat des records, mais pas pour les bonnes raisons. Du jamais vu avec des chemins qui n’ont pas été réparés aussi tard dans l’année.

Les bris mécaniques sur les automobiles, c’est nous qui les payons parce que la voirie ne fait pas son ouvrage.

Le gouvernement devrait être tenu responsable du mauvais état des routes car il n’y a pas de bonnes raisons pour qu’une telle situation perdure.

Il y a quelqu’un, quelque part, qui dort sur la switch comme on dit.

Armand Paulin
Val-Doucet