Des organismes qui font une grande différence

Permettez-moi de souhaiter un bon anniversaire aux quatre organismes communautaires qui, sans faire les manchettes, font une grande différence au Nouveau-Brunswick, autant pour leurs membres que pour les contribuables. Ce sont quatre des huit composantes de l’Association des Universités du 3e âge du NB (l’AUTANB); soit celles de la grande région de Caraquet (l’UTACA), de la Région Chaleur (l’UTACH), de Shippagan-Lamèque-Miscou (l’UTAS) qui compte 30 chandelles cette année, et celle de Restigouche ( l’UTAR) qui en compte une vingtaine.

Les activités de ces organismes varient d’une région à l’autre, mais dans l’ensemble, elles gravitent pour le mieux-être de leurs membres, autant sur le plan physique que sur le plan intellectuel, repoussant ainsi les besoins en médicaments et en soins de santé.

Il est reconnu que le vieillissement est un phénomène irréversible, mais que ses effets ne le sont pas. Rappelons-nous que le vieillissement n’est pas synonyme de déchéance pour qui sait se tenir en forme, ce que font les membres des universités du 3e âge.

L’apprentissage, le désir d’apprendre et de continuer à enrichir sa personne par des connaissances nouvelles, « l’apprentissage pour toute une vie » comme leitmotiv ou slogan qui se concrétise par un geste très simple : GROUILLE OU ROUILLE étant le propre des UTA. Comme le dit ce slogan, si tu ne grouilles pas, intellectuellement comme physiquement, tu perds rapidement du vernis.

En constituant en quelque sorte des centres de ressources pour les ainé(e), les UTA sont partenaires de Lire et faire lire Acadie (LFLA) et du Programme d’aménagement linguistique et culturel (PALC).

Les consœurs et confrères des UTA d’Edmundston, de Fredericton, du sud-est du NB et de Tracadie-Sheila qui savent, comme vous, repousser les limites du vieillissement et rester jeunes, vous souhaitent un bon anniversaire.

Benoît Duguay
Président de l’AUTANB
Moncton