Une analyse du Programme Extra-mural bâclée!

La décision du gouvernement de maintenir le contrat pour la gestion du Programme extra-mural est décevante, mais il ne faut pas s’en étonner.

Il aurait été fort surprenant que le gouvernement Higgs annule ce contrat. Le gouvernement a tout fait pour ne pas l’annuler allant à prendre tout son temps pour faire l’analyse du contrat. Nous ne savons pas qui a fait l’analyse, quelles étaient les données demandées et fournies puisque celles-ci n’ont pas été rendues publiques et quelle base de référence a été retenue. Tout a été fait en secret.

La structure mise en place par le gouvernement favorise Medavie. La meilleure preuve est que le directeur général de la structure responsable de la livraison du PEM soit la corporation de la Couronne EM/ANB, est le président de Services de santé Medavie N.-B. dont le salaire est payé par Medavie. Il aurait été surprenant que le président de Services de santé Medavie N.-B. donne au gouvernement des motifs pour annuler ce contrat!

De plus, les membres du Conseil d’administration de EM/ANB sont des fonctionnaires du gouvernement qui n’ont aucun intérêt à dénoncer ce qu’ils ont mis en place!

Nous devons nous questionner sur l’annonce de la mise en œuvre du Centre de coordination des services de santé alors que nous avons deux régies de santé capables de faire ce travail. Est-ce possible que ce centre soit un outil de privatisation des soins de santé et un moyen de financer une entreprise privée avec des deniers publics.

Comme plusieurs groupes et individus, nous soutenons toujours que le l’Extra-mural doit relever des régies de santé et notamment pour la population francophone de Vitalité. Nous constatons actuellement une réduction des services couverts et du nombre de patients ayant droit à l’Extra-mural.

Dr Hubert Dupuis
Président
Égalité Santé en français