La responsabilité de l’artiste

Dernièrement, un artiste acadien à choisi d’exprimer son mécontentement sur scène à l’endroit d’une personne de notoriété publique.
Selon le dicton les artistes seraient le miroir de la société.
Ces personnes, douées d’une grande sensibilité, seraient particulièrement touchées par les enjeux qui affectent la société. C’est par le biais de leur créativité qu’elles témoignent de leurs préoccupations sociales.
En tant qu’artistes, qu’on soit d’accord ou non, leur responsabilité consistent non seulement à divertir, mais à inspirer, à éduquer, à servir d’exemple. De par leurs activités professionnelles elles produisent par diverses formes d’art des oeuvres qui peuvent atteindre une grande beauté.
C’est avec un égal talent qu’elles témoignent des injustices, des abus de pouvoir et de la cupidité dont souffrent les sociétés.
Jouissant d’une tribune unique, le droit de parole des artistes est sans limite. Il faut espérer qu’ils s’en servent pour enrichir la conscience collective plutôt que de s’adonner à des modes d’expression avilissants. Ceux et celles qui ont recours à de tels défoulements font bien peu pour faire avancer la société. Il est de leur devoir de juger très sévèrement les dirigeants politiques ou autres magnats et leur demander de rendre des comptes; tout cela peut et doit être fait. L’usage du mépris n’est pas toujours le bon moyen pour le faire.

Clément Loubert
Moncton