Un brin d’histoire

Cent ans après le choix du drapeau acadien et de l’hymne national, l’Ave Maris Stella, naissait le quotidien l’Acadie Nouvelle.

Entre vents et marées, ce quotidien est tout d’abord le fruit de la détermination de ses fondateurs, mais aussi de la compétence de son président, M. Clarence LeBreton, son conseil et plus particulièrement de son directeur général, M. Francis Saulnier et son équipe. Ils dirigent les destinées du journal de main de maître.

Il faut souligner le 35e anniversaire de ce véhicule d’information et retenir que sans celui-ci et sans notre ancien quotidien, l’Évangéline, l’Acadie ne serait certainement pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Depuis 1984, l’Acadie Nouvelle est au coeur des débats et des réalisations de notre peuple. Il ne faut pas négliger de souligner l’apport vital apporté au quotidien par les annonceurs et les lecteurs.

La force principale de l’Acadie Nouvelle se retrouve dans ses branches et son avenir sera déterminé par la fidélité de ses composantes.

L’Acadie a besoin de son quotidien et de l’expertise de ses journalistes, tout autant que du soutien des organismes acadiens. Nous sommes un peuple en évolution et nous avons besoin d’être constamment identifiés dans nos actions et notre essor. Nous devons faire partie de cette histoire quotidienne d’efforts et de réalisations; nous voulons que tous se reconnaissent dans ce long processus de survie d’un peuple.

Notre quotidien, c’est notre propriété, à nous les Acadiens.

Il parle de nous. Il nous écoute et son coeur bat au rythme de nos préoccupations, de nos aspirations, de nos déboires et de nos victoires.

Il est chez-nous et nous représente. Il est nous, chacun de nous.

Fêtons nos 35 ans et soyons tous des agents de sa survie.

Maurice Mourant
Caraquet