Les bibliothèques publiques et la santé

La bibliothèque publique. Plus qu’un magasin de livres, plutôt un endroit d’épanouissement.

Une manifestation de curiosité intellectuelle. Ce qui nourrit le cerveau, et raffermit le jugement.

Mais c’est surtout un lieu de rencontre humaine, de socialisation pour les tout-petits et les plus vieux.

Le livre lui-même peut devenir un prétexte. L’accueil lui-même remplace les pilules.

Le soutien social est garant de la bonne santé mentale, et par la suite de bonne santé physique.

Donc, logiquement, les bibliothèques devraient être subventionnées par le Ministère de la Santé.

Avis aux politiciens.

Pierre André Viau
Beresford