À la défense des aînés qui sont traités injustement

Au cours des 15 dernières années, la Coalition pour les droits des aînés et des résidents des foyers de soins a été une voix forte pour les aînés de la province. La vision de l’organisme est d’assurer un vieillissement dans le respect et la dignité.

Au cours des années, la Coalition a été présente lors d’élections, qu’elles soient au niveau municipal, provincial ou fédéral. L’entité a été formée quand il a été évident que les aînés faisaient l’objet d’injustices. Ceux-ci ont connu des traitements inacceptables quant aux coûts exigés pour vivre en foyers de soins. La saisie des avoirs au-delà des revenus en a laissé plusieurs dans la pauvreté.

Grâce aux revendications d’organismes tels la Coalition, cette politique a été modifiée et n’existe plus.

Nous sommes conscients de ce que la population du Nouveau-Brunswick vieillit rapidement. Nous sommes également conscients de ce que les aînés vivent en meilleure santé, qu’ils sont plus actifs et plus pleins d’entrain que jamais. Ils sont prêts à partager, avec les décideurs, des idées basées sur cette sagesse et une expérience acquise au cours des ans.

Ils ne sont pas un fardeau aux ressources de la province. Ils sont plutôt un élément important de l’économie. Ils continuent de payer des taxes jusqu’aux derniers jours. Pour les services qu’ils reçoivent, ils ont toujours été consentants pour faire leur juste part.

Cette semaine, la Coalition tiendra ses assises annuelles. Le groupe agit au nom d’organismes qui comptent pas moins de 100 000 membres, dont de nombreux aînés. Grâce à une équipe de bénévoles, la Coalition, avec Cecile Cassista à sa tête, joue un rôle de surveillance des faits et gestes du gouvernement ainsi que des décisions affectant les aînés.

La Coalition ne reçoit aucune subvention des gouvernements et n’en demande pas. Elle finance ses activités grâce à des dons de groupes et d’individus qui croient en la cause.

Wayne Harrigan
Moncton