Cessons de critiquer et tendons-nous la main!

Mettez-vous à l’abri! Des rumeurs de guerre circulent dans notre belle province!

Pas une guerre avec des fusils et des canons, bien sûr, mais plutôt une guerre partisane faite à coup d’accusations et d’insultes.

Non, je ne fais pas ici allusion à la présente élection fédérale, mais, bel et bien, à l’affrontement qui semble opposer les travailleuses/travailleurs saisonniers (Trou noir) aux commerçants et aux industries (manque de main-d’œuvre).

Faute de faire un mariage d’amour, faisons au moins un mariage de raison… Cessons de critiquer et tendons-nous la main!

De mon point de vue, les deux camps ont, au moins, une préoccupation en commun: le bien-être économique de nos régions, de notre province et des gens qui la composent.

Unissons nos forces, nos idées et nos ressources afin de trouver des solutions au dilemme qui divise présentement nos communautés.

Faisons de la Péninsule acadienne un exemple pour les autres régions aux prises avec le même problème, devenons une communauté modèle.

Comme le dit si bien notre devise: l’union fait la force!

Moi j’y crois, et vous?

Alain Cormier
Travailleurs saisonnier
Président de l’A.S.T.S.
Petit-Paquetville